Bienvenue sur SOS Refuges, le forum d'aide à l'adoption des chiens et chats en refuge
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE CIRQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maï
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9252
Age : 64
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: LE CIRQUE   Lun 20 Juil 2015 - 11:18

Citation :
on réagit, on écrit voir les animaux dans cette pauvre cage
les animaux de ferme vivent vraiment mal sas confort et rien là ne représente leur environnement
contact@chabreloche.com
animaux de ferme on les défends , tous les animaux sont à défendre
il n'y a pas que les animaux sauvages tous subissent le dressage
Qu’ils soient sauvages ou domestiques, les animaux ne bénéficient jamais d’un traitement digne de la part des circassiens. Ce sont des « outils de travail ». Leur seule « sortie » est pour le spectacle ou bien des séances de dressage…

Les conditions de détention des animaux dans les cirques sont déplorables. Leur bien être n’est assuré en rien. Leur sécurité et celle du public non plus. One Voice dénonce l’absence d’une réglementation stricte qui devrait assurer leur protection comme c’est le cas pour les animaux détenus dans les parcs zoologiques.

Enfermés à vie
Dans les cirques, les animaux vivent dans des conditions totalement inadaptées à leurs besoins. La plupart du temps, ils sont détenus dans une remorque grillagée, dont le sol est recouvert d’un peu de paille. Même les primates n’ont pas droit à plus d’égards. Les éléphants sont enchaînés, généralement à la patte avant. Les chevaux, lamas et autres herbivores sont souvent enfermés dans un enclos de fortune. Tous n’ont pas, de manière systématique, un abri et de l’eau fraîche à disposition… La distance de fuite, c’est-à-dire la distance en deçà de laquelle l’animal fuirait ou se cacherait, n’est pas respectée, provoquant un stress extrême. En général, ils ne peuvent même pas se soustraire aux regards. Les mères qui mettent bas se voient rapidement retirer leurs petits car, ainsi exposées, elles sacrifient souvent leur portée… Les chiens sont attachés et les chats entassés dans des cages exiguës. Qu’ils soient sauvages ou domestiques, les animaux ne bénéficient jamais d’un traitement digne de la part des circassiens. Ce sont des « outils de travail ». Leur seule « sortie » est pour le spectacle ou bien des séances de dressage…

Des troubles du comportement
Jamais les animaux des cirques ne peuvent se comporter naturellement. Du fait de l’absence d’activités, ils s’ennuient et développent des comportements stéréotypés en réponse au stress… Il arrive aussi qu’ils soient laissés dans le noir, leur remorque fermée, ce qui accentue leur angoisse. Parfois, les animaux sont trop nombreux dans la même cage et, ne pouvant s’éviter, ils s’agressent entre eux… Dans un espace de vie aussi restreint que peut l’être une remorque, ces animaux souffrent du manque de liberté. Lions et éléphants, par exemple, parcourent chaque jour dans la nature de grandes distances… Dans les cirques, ils peuvent parfois à peine tourner sur eux-mêmes ! Sans parler des conséquences sur leur santé physique, il est évident que ces conditions de vie sont totalement inadéquates. Résultat : les drames se multiplient. Certains sont abattus car ils sont parvenus à s’échapper, ou bien se blessent gravement dans les mêmes circonstances, d’autres attaquent leur dresseur ou le public, et d’autres encore, notamment les éléphants, finissent par se laisser mourir…

L’exception circassienne
Comment de telles pratiques sont-elles encore possibles dans notre pays ? La réponse est simple. La législation relative aux parcs zoologiques, qui définit notamment les critères –stricts- quant aux conditions de détentions des animaux, ne s’applique pas aux cirques. One Voice, qui juge déjà inacceptable d’enfermer des animaux sauvages, quelle qu’en soit la raison, dénonce cette invraisemblance : du fait de leur caractère itinérant, les cirques sont dispensés… d’assurer le bien-être de leurs pensionnaires. Comment pourrait-il en être autrement ? Leur imposer les mêmes règles reviendrait tout bonnement à interdire les animaux dans les cirques. Il est en effet absolument impossible d’assurer le bien-être d’animaux tout en les obligeant à parcourir des milliers de kilomètres par an. A lui seul, le temps passé dans les remorques lors des déplacements serait incompatible avec la réglementation… Si à cela on ajoute la taille que devrait avoir les enclos, et les équipements qu’ils devraient contenir, on comprend que jamais une entreprise


_________________
"Je préfère la folie des passions à la sagesse de l'indifférence" Anatole France
« L’or de l’Eveil est dans le sol de notre esprit, mais si nous ne creusons pas, il reste caché. »Kalou Rimpoché
Revenir en haut Aller en bas
Maï
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9252
Age : 64
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: LE CIRQUE   Lun 20 Juil 2015 - 11:20

Sur mes 7 petits enfants(de 8 mois à 17 ans!) j'ai offert une journée au cirque aux 4 plus grands et puis j'ai pris conscience il y a des années de cette misère

Je n'ai pas emmené mes deux dernières petites filles de 7 et 5 ans et je n'emmènerai pas mon dernier petit fils quand il aura l'âge


_________________
"Je préfère la folie des passions à la sagesse de l'indifférence" Anatole France
« L’or de l’Eveil est dans le sol de notre esprit, mais si nous ne creusons pas, il reste caché. »Kalou Rimpoché
Revenir en haut Aller en bas
 
LE CIRQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Cirque de Navacelles menacé...
» une chèvre de cirque ?
» Quand ça devient le cirque au TER!!!
» Cirque du soleil
» Cirque du Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOS Refuges :: Rubrique pour les particuliers et les pétitions :: Actualité sur les animaux-
Sauter vers: