Bienvenue sur SOS Refuges, le forum d'aide à l'adoption des chiens et chats en refuge
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A VOMIR!!!!!!!!!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maï
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9299
Age : 64
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: A VOMIR!!!!!!!!!!!!!   Ven 13 Fév 2015 - 14:07

Citation :
La Fondation Assistance Aux Animaux épinglée par le Canard Enchaîné

Publié par : Orianne VATIN 12 février 2015 dans Actus 2 commentaires

FAAA_canardCe 11 février 2015, et comme chaque mercredi, est sorti un nouveau numéro de l’impertinent Canard Enchaîné. Dans sa 4920ème édition, l’hebdomadaire fait d’importantes révélations concernant les finances de la Fondation Assistance Aux Animaux, ainsi que sur les salaires de ses dirigeants. Décryptage.

Voici un nouveau scandale qui vient ternir la protection animale. La Fondation Assistance Aux Animaux, dont le siège est installé dans une jolie ferme située dans le parc du château de Versailles, serait « dans le collimateur du fisc ».

La FAAA « affiche 49 millions de fonds propres et reçoit plus de 15 millions de legs immobiliers et de dons par an », écrivent Jean-François Julliard et Christophe Nobili, les deux journalistes qui ont mené cette enquête.
6600 € par mois pour la Directrice

Ils sont catégoriques, en plus de cet important « magot », la Fondation dispose également d’un imposant parc immobilier. Jugez plutôt : « cette richissime institution gère quatre fois plus d’appartements et de villas que de dispensaires et de refuges pour animaux ! Pas moins de 74 biens immobiliers situés à Paris, dans les Hauts-de-Seine, dans la banlieue sud et sur la Côte d’Azur… contre 17 établissements pour accueillir les toutous et les matous ! ». Face aux journalistes, Arlette Alessandri, la Présidente d’Assistance aux Animaux, se défend : « Nous investissons dans la pierre, car nous dépendons des dons, nous n’avons que quatre années de trésorerie d’avance », minaude-t-elle pour justifier ces faits indécents, alors que les animaux sont accueillis dans des conditions misérables et que de nombreuses personnes sont Sans Domicile Fixe.

Pire, le Canard Enchaîné révèle le salaire astronomique de la directrice actuelle, Luisa Ferrara, qui empocherait la coquette somme de 6600 € tous les mois, alors qu’elle oeuvre dans le caritatif ! Et ce n’est pas tout ! « Les enquêteurs ont déjà répertorié pas moins de 16 comptes bancaires au nom de la fondation, dont deux comptes titres, et plus de 15 millions de valeurs mobilières qui font des petits, à coté des rentrées de loyers (un demi-million par an). Ce remarquable sens des économies s’allie a celui de la famille. Jusqu’en décembre, le président s’appelait Jean Noël Alessandri, le fiston d’Arlette, qui lui avait succédé avant qu’elle lui (re)succède. Il était défrayé 5800 euros par mois. Il loge à la Celle-Saint-Cloud, dans une villa appartenant à la fondation », dénonce le Canard. « L’oseille paie aussi les billets d’avion d’Arlette Alessandri lorsqu’elle se rend dans ses résidences secondaires en Corse », ajoutent encore les journalistes, comme si la coupe n’était pas déjà assez pleine.

Lamart_FAAACes dépenses scandaleuses ont attiré l’attention du fisc, qui réaliserait actuellement un examen pointu des finances de la Fondation qui pourrait lui « coûter 10 millions de redressement sur trois ans ». Pour l’instant, la FAAA reste muette. Publiera-telle un démenti, ou bien modifiera-t-elle son fonctionnement ? Cela reste à voir. Stéphane Lamart, qui gère une autre association de protection animale, va encore plus loin dans les accusations. Sur sa page Facebook, il accuse Assistance Aux Animaux de pratiquer de nombreuses euthanasies. « La FAAA euthanasie. J’en ai été témoin. Ainsi que beaucoup de salariés. Demandez où sont les moutons sauvés en fin d’année : euthanasie », écrit-il.
La SPA également épinglée

Mais la Fondation Assistance Aux Animaux n’est pas la seule à avoir été mise en avant par le Canard pour des émoluments colossaux et des salaires dignes de ceux de ministres. En décembre 2013, puis en mai 2014, l’hebdomadaire avait fait des révélations similaires concernant la Société Protectrice des Animaux. On apprenait ainsi que Jean Benoit Sangnier, le nouveau Directeur Général de la SPA (et ancien cadre d’une filiale de logistique du groupe Bolloré) serait rémunéré à hauteur de 7000 € par mois « auxquels s’ajoutent une prime sur objectifs ». Autres réjouissances coûteuses : « pour redorer son blason, la SPA s’offre désormais les conseils en communication de crise d’une des boites les plus en vue de la place de Paris, la société Image7, d’Anne Méaux. L’association reconnue d’utilité publique, qui a pourtant des comptes à rendre à deux ministres (Intérieur et Agriculture) allonge 8400 € par mois pour cette prestation. La même SPA paie aussi 3600 € mensuels une boite de coaching et de communication (N Consulting) pour sa présidente, encore 4000 € pour les talents d’un troisième cabinet, spécialisé en relations presse (C’est dit, c’est écrit) ». Ajoutons à cela le scandale récent provoqué par le changement du logo historique de l’association, remplacé par un autre, orange, comme l’a voulu la nouvelle Présidente.

Enfin, le Canard Enchaîné avait mis au jour un système de « pétitions bidon », qui « ont fini dans un tiroir ». « La responsable collecte de fonds l’a avoué, le 18 février dans un courriel adressé à ses collègues : « il s’agit de pétitions purement marketing » censées tirer des larmes aux amoureux des bêtes », pouvait-on lire dans le numéro sorti le 11 décembre 2013.

Décidément, les grandes associations françaises de protection animale semblent malheureusement entre les mains de personnes plus intéressées par leur profit personnel que par un véritable engagement pour la cause des animaux, cause qui devrait pourtant les motiver de jour comme de nuit, en semaine comme lors des jours fériés. Toutes ces révélations posent une question plus que pertinente aujourd’hui : que penser de ces grandes institutions qui embauchent de plus en plus de cadres supérieurs, issus de grandes entreprises n’ayant absolument rien à voir avec la défense des animaux ? Professionnaliser à outrance, sans s’assurer que les salariés soient motivés par l’objet même de l’association ou de la fondation pour laquelle ils vont travailler, ne risque-t-il pas de faire perdre leur âme à ces SPA, FAAA, etc ?

_________________
"Je préfère la folie des passions à la sagesse de l'indifférence" Anatole France
« L’or de l’Eveil est dans le sol de notre esprit, mais si nous ne creusons pas, il reste caché. »Kalou Rimpoché
Revenir en haut Aller en bas
 
A VOMIR!!!!!!!!!!!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme une envie de vomir
» Dendi n'arrete pas de vomir !!
» Ingestion d'antiépileptique plus qu'1h30 pour les faire vomir
» On dirait qu'il va vomir !
» Faire vomir un chien ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOS Refuges :: Rubrique pour les particuliers et les pétitions :: Actualité sur les animaux-
Sauter vers: