Bienvenue sur SOS Refuges, le forum d'aide à l'adoption des chiens et chats en refuge
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE FIV ou SIDA du Chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phedre
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 40224
Localisation : Bourgogne
Nombre d'animaux : Ma Minette ZABOU - mes Filleuls Chats & Chiens
Emploi/Loisirs : La Protection Animale - Bénévole dans des Associations Caritatives dont La Ligue contre le Cancer
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: LE FIV ou SIDA du Chat   Lun 21 Fév 2011 - 19:22



Le FIV OU "SIDA" DU CHAT :
Le FIV fait peur. Il est la cause d'euthanasies massives essentiellement due à la méconnaissance, tant chez les particuliers que chez de nombreux vétérinaires, des modes de transmission de cette infection due à un rétrovirus comparable génétiquement à celui du HIV humain.

Cette méconnaissance perdure d'autant plus que les informations véhiculées via le web par de nombreux sites de protection animale ou d'informations généralistes non agréées par les autorités sanitaires, en langue française, sont souvent erronées, mêlant sans discernement FIV et Felv, avec souvent une source unique, datée et ne correspondant pas à la réalité.

D'autres part seuls les professionnels de santé ont accès aux informations délivrées par les sites professionnels de recherches, ce qui n'est pas le cas des sites anglo-saxons dont les informations apparaissent bien plus récentes et plus fiables.

Compte tenu de l'enjeu, qui est l'intégration des chats FIV au sein des foyers, seule une information émanant des meilleures et plus récentes sources scientifiques pouvait avoir sa place ici. Nos sources sont donc notamment tirées de la thèse du Docteur Fromont (Université Lyon I), de la Cornell University (USA), du Journal of clinical microbiology , et des présentations du 6e congrès international sur les retrovirus félins qui s'est tenu en octobre 2006.

Il en ressort que le FIV est un rétrovirus lent de type lentivirus, génétiquement différent de celui du Felv et dont les modes de transmission sont désormais connus. La transmission se fait par trois voies uniques :

Morsures profondes et léchage d'abcès cutanés.

En effet, le virus est présent dans la salive. La transmission implique que la salive puisse atteindre le sang. C'est la raison pour laquelle les bagarres avec morsures demeurent la voie essentielle de transmission. Il faut toutefois ajouter que la contamination n'est pas pour autant systématique dans de tels cas. Contrairement à une idée trop répandue et encore véhiculée sur le web, le léchage mutuel ne présente aucun risque et il ne peut y avoir contamination des gamelles ou de l'eau par la seule salive. Un tel cas n'est théoriquement possible qu'avec un chat ayant déclaré la maladie et souffrant de gingivites, aucun exemple n'ayant en pratique été scientifiquement démontré. En effet, le FIV est un virus fragile, ne pouvant survivre longtemps à l'air libre.The National center for biotechnology information

Transmission par la mère au chaton.

Aucune étude à ce jour ne peut donner un pourcentage sur les risques potentiels. cette transmission est très aléatoire comme nous l'avons observé à Saverne avec Netsaï et Daisy. En l'état actuel des recherches, on peut seulement dire qu'elle est loin d'être systématique, beaucoup plus rare qu'on le pensait à l'origine et les chercheurs semblent privilégier comme cas de risque de transmission le plus élevé, celui où la mère vient d'être contaminée.

Transmission par voie sexuelle :

Théoriquement possible mais non étudiée.

Compte tenu de ce qui vient d'être développé, les études de population ont démontré que les chats les plus exposés sont les mâles bagarreurs. Il faut donc savoir qu'un chat qui sort s'expose à un risque. C'est la raison pour laquelle de nombreux foyers abritent un chat FIV sans le savoir.

Il faut donc faire régulièrement tester un chat qui sort, surtout s'il a présenté des traces de combat. Un chat FIV peut donc en toute sécurité être incorporé à des chats sains si l'on est assuré que par leurs caractères, ils ne se battront pas avec vigueur. La castration est bien sûr fondamentale pour éviter ce genre de conflits.

C'est seulement parce que dans le cadre d'une chatterie, les conditions de survie et de territoire conduisent à des affrontements pouvant être violents, que les refuges sont obligés de séparer chats FIV et chats sains, à condition bien sûr que leurs structures leur permettent de le faire, ce qui n'est pas le cas à Saverne où les chats FIV ne peuvent êtres accueillis qu'en famille d'accueil. Dans le cadre d'un foyer serein, la cohabitation est possible, comme le montrent les témoignages qui suivent (note de Sylvia : les témoignages seront ajoutés au fur et à mesure)

Il est toutefois préférable de prendre certaines précautions dans l'éventualité où le chat FIV développerait des infections opportunistes et entrerait dans la phase de maladie, notamment s'il développe des gingivites ce qui induirait un risque mineur mais pas inexistant en raison de la présence de sang dans la salive.

Il n'entre pas dans notre propos de rentrer dans les différentes phases de la maladie lorsqu'elle survient. Là encore les recherches ne permettent pas d'avoir des certitudes sur les délais. Cinq ans constituent la période de latence la plus fréquemment évoquée, mais des exemples de chats ayant vécu très âgés alors qu'ils sont porteurs du virus sont démontrés même s'ils sont exceptionnels. Une bonne hygiène de vie et un excellent confort retarderont l'entrée dans la maladie.

Liens scientifiques :

http://biomserv.univ-lyon1.fr/txtdoc/THESES/FROMONT/TheseFrFROE.pdf

http://www.vet.cornell.edu/fhc/brochures/fiv.html

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/bv.fcgi?rid=rv.table.4820

http://ifrrs8.ncifcrf.gov/ (fichier pdf à charger)

http://jcm.asm.org/cgi/content/full/37/9/2848


Témoignage :

Une personne ayant un chat FIV + et une minette négative nous écrit :

"J'ai un chat d'environ 4 ans, que l'on laissait beaucoup sortir auparavant, il se baladait dans les environs de la maison, et un jour il est rentré au bout de 3 jours d'absence en piteux état..
Il ne voyait plus rien, et avait pleins de blessures...
Il a du très certainement se battre avec les chats sauvages des fermes avoisinantes, et nous avons eu très peur quand nous l'avons récupéré dans cet état..

Nous avons été voir un vétérinaire qui nous a affirmé qu'il ne verrait quasiment plus (décollement de rétine des 2 yeux) et l'a aussi testé positif au FIV...
Nous étions vraiment tristes, et pensions déjà à l'avenir de notre petit chat adoré, nous ne voulions pas qu'il soit malheureux, et nous pensions aussi à notre petite chatte de 2 ans, qui n'est pas porteuse du FIV..
Mais par chance le véto nous a vraiment bien informé sur le risque très minime de transmission de l'un à l'autre. Il pouvait en témoigner puisque lui a 3 chats depuis de très nombreuses année, dont un FIV+ et il teste régulièrement les autres chats, et en 10 ans, aucun n'a été contaminé..

Nous avons donc décidé de garder notre chat, ET notre chatte, et aujourd'hui nous ne regrettons pas..
Il se porte très bien, il s'est adapté. Il ne voit rien mais connaît la maison par cœur! il a développé tous ces autres sens, et est encore plus proche de nous..
Il a repris du poids, est très dynamique, a très bon appétit et est toujours aussi joueur..
Et nos 2 chats s'entendent très bien, jouent ensemble, parfois chahutent mais rien qui expose ma chatte au risque d'être contaminée par le FIV..

Alors je vous encourage, gardez vos chats FIV!"

_________________

AMOUR AMOUR

 

Je suis en faveur des droits des animaux autant que des droits de l'homme
Abraham Lincoln


Dernière édition par Phedre le Lun 21 Fév 2011 - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sosrefuges.dynamicforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE FIV ou SIDA du Chat   Lun 21 Fév 2011 - 19:30

:merci: Phedre , très intéressant ok
Revenir en haut Aller en bas
carmella

avatar

Féminin
Nombre de messages : 543
Age : 49
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: LE FIV ou SIDA du Chat   Sam 26 Fév 2011 - 21:04

merci pour ces infos
malheureusement la maladie fait peur quelle qu'elle soit triste
est ce que je peux copié ton message pour le coller sur le site du bonheur des 4 pattes
nous avons en ce moment un chat positif
il est trés difficile de le placer et le pauvre est actuellement isolé et ce n'est pas une vie !!

_________________
en avatar, Blanche, lapine en fa chez moi sous contrat association CCDM QUISSAC dans le gard .
Revenir en haut Aller en bas
Phedre
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 40224
Localisation : Bourgogne
Nombre d'animaux : Ma Minette ZABOU - mes Filleuls Chats & Chiens
Emploi/Loisirs : La Protection Animale - Bénévole dans des Associations Caritatives dont La Ligue contre le Cancer
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: LE FIV ou SIDA du Chat   Dim 27 Fév 2011 - 14:02

Oui Carmella pas de problèmes, au contraire. Merci :fleurs:

_________________

AMOUR AMOUR

 

Je suis en faveur des droits des animaux autant que des droits de l'homme
Abraham Lincoln
Revenir en haut Aller en bas
http://sosrefuges.dynamicforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE FIV ou SIDA du Chat   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE FIV ou SIDA du Chat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce que le sida du chat ou FIV ?
» Sida du chat
» SIDA du chat et LEUCOSE
» Qu'est ce que la leucose du chat ou FeLV ?
» Sida des chats à 5 semaines, que faire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOS Refuges :: Rubrique pour les particuliers et les pétitions :: Actualité sur les animaux-
Sauter vers: